CONTE

 LE FRUIT A "PEAU DURE"

Prière: Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit,

  Seigneur Dieu nous te prions de rendre notre vie fructueuse et active en toi. Au nom de Jésus, amen !

 

ll yavait dans une contrée, une forêt dont une èspèce d'arbres donnait des fruits en abondance.Ils étaient gros et brillants,si beaux qu'on en avait l'eau à la bouche rien qu'à les voir! Cependant aucun oiseau n'acceptait d'y nicher.

Les habitants de cette contrée avaient tenté depuis des années de les manger, d'en tirer profit.Mais c'était chose vraiment difficile, car la peau de ces fruits étaient d'une dureté incroyable. Qu'on les coupe, les jette contre un mur où qu'on les brûle, la peau du fruit resistait à mesure que l'on cherchait à l'enlever afin d'en manger.

Un matin,une vieille sage organisa les femmes et on s'attroupa autour du fameux arbre. On fit bonne récolte. La vieille sage demanda après cela de plonger les fruits dans de l'eau et de les faire bouillir, car le trempage simple les laissait intacts.

On fit comme demandé et les fruits se fendirent à la cuisson. Il  y eut un grand cri de victoire parmi les femmes. On souleva la vénérable mémé en signe de triomphe. Les fruit furent ouverts: quelle déception! La peau était si épaisse,la pulpe si négligeable et mauvaise, le noyau si gros que seuls les vers, nés et désséchés depuis longtemps y demeuraient!

Dans un mouvement général de dégoût,on vida les marmittes très promptement. L'arbre fut immédiatement abattu et déraciné. Son bois sert jusqu'à ce jour au chauffage, à la cuisine et ses fruits de combustible.

 

Ce conte nous rappelle que nous sommes souvent présents de corps dans l'église batisse, engagés dans de nombreux mouvements. Pourtant, nous sommes encore plus souvent absents de coeur dans l' Eglise corps du Christ, où l'orgueil( le gros noyau), le péché dans toute sa diversité( les vers) et la résistance à Dieu( la peau dure) nous rendent inutiles dans l'oeuvre de Dieu.

En effet, si nous sommes seulement actifs aux yeux des hommes, Dieu qui sonde les profondeurs de toute créature sait combien une vie superficielle peut, à la longue,entrainer notre perte( abattage, passage au feu). Cette histoire nous invite aussi à nous tourner vers Dieu pour le rechercher, obeir à sa volonté en la mettant en pratique au service du bien des autres, afin de rendre notre vie fructueuse.

 

QUE DIEU NOUS BENISSE TOUS!

 

Lumeria et Leana Davidson

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×