CONTE

 

TITRE: LE PARFAIT "GREFFAGE"

 

 

Prière: Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Que Seigneur, tu nous donnes de travailler pour l'édification de ton peuple, en serviteurs humbles et reconnaissants pour ta faveur! Au nom de Jésus, amen!

 

Il y avait dans un pays un homme riche, dont la famille était très importante pour son pays. Cet homme n'avait qu'un fils en bas âge et donc, encore incapable de gérer les affaires de son père.

Comment gérer tous ces biens? Telle était la préoccupation du riche propriétaire. Forcé de choisir une autre personne que son fils unique, l'homme prit avec lui son neveu, à qui il expliqua qu'il s'occuperait de ses biens, tant que son cousin serait inapte.

Le cousin travailla ainsi avec ardeur et géra avec efficacité tous les avoirs de son oncle. Et ce,18 années durant lesquelles il ne se manquait de rien, obtenait tout en grande quantité et qualité, partageait même les repas de son oncle!

Au fil du temps pourtant, le neveu du propriétaire s'investit tant pour son oncle qu'il s'oublia au point de regarder les choses se faire seules, ou par les ouvriers. De même, de fréquentes disputes au sujet des avantages que le père accordait à son fils, encore inactif, commencèrent à compromettre la petite collaboration oncle-neveu.

Au bout des 18 années de labeur, le riche homme devint vieux et décida de remettre les clefs de sa maison et de tous ses biens à son fils, devenu sage et fort.

Il invita donc le cousin et l'héritier à un grand festin donné pour fêter l'évènement. Là il annonça à son neveu que désormais, la gérance de toutes ses richesses reviendraient à son fils unique, et que lui serait son second.

Pris de colère, le neveu refusa cette "trahison", traita son oncle d'ingrat car en vérité, il ne voulait perdre aucun de ses privilèges. Le neveu du riche propriétaire devint alors très jaloux du jeune héritier.

 

 

L'oncle appela alors son neveu et lui rappela que ce temps de gestion ne faisait pas de lui le propriétaire,mais plutôt un gestionnaire respecté et bien payé!

Il nous arrive souvent d'oublier que nous sommes des enfants de Dieu et qu'à ce titre,nous devons collaborer avec lui pour que la gloire de Dieu touche le plus de personnes possibles,"leur apprenant à garder tout ce que je vous ai prescrit" (Mt 28)

Au lieu de cela,nous nous mesurons à Christ, le Fils unique de Dieu visant ainsi la place suprême , lorsque dans nos tâches de tous les jours et nos petits efforts, nous nous plaignons. En effet, nous désirons toujours plus de la part de Dieu, des anges, et même des autres.

Plus de pouvoir,plus de biens,toujours plus d'argent et encore plus de considération, alors que c'est le sang du Fils unique, obéissant jusqu'à la mort, qui nous a lavés et donnés le statut d'enfants adoptifs de Dieu, si nous l'acceptons comme Sauveur:"Aussi est-ce par la foi qu'on devient héritier, afin que ce soit par grâce et que la promesse demeure valable."(Rm 4.16)

Rapellons nous humblement que, quelque soit la tâche que nous accomplissons dans l' Oeuvre de Dieu et parmi nos frères, nous n'avons aucun mérite...Tout nous est accordé par pure faveur; Et c'est également de cela que dépend notre affiliation à Dieu en tant que co-héritiers du Christ au statut conditionné. Pour cette raison, "considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, bonté envers tous, pourvu que tu demeures en cette bonté, autrement tu seras retranché toi aussi." (Rm 11. 22)                                              

Amen.

 

 

DIEU NOUS BENISSE TOUS!                                                                 

 

Luméria  et Leana D.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×