CONTE

 

TEMPS PASCAL A LA PENTECÔTE

LA GOUTTE D'EAU ET LA ROSEE

 

Prière: Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, amen

Béni sois-tu Père Eternel qui nous connait et nous soutien dans notre foi. Aides-nous à marcher selon ta volonté et à accepter avec action de grâce toutes les bénédictions que tu nous donnes. Au Nom de notre Seigneur Jésus Christ, amen.

 

     Kimi et Kesse sont deux culivateurs. Depuis trois (3) mois que dure la sécheresse, ils ont en vain épuisé leurs efforts à irriguer leurs champs respectifs. N'y tenant plus, ils décident d'aller trouver Dieu, le Créateur du ciel et de la terre pour lui exposer leur cas.

     Au bout d'une semaine de marche, ils sont à la porte du palais de Dieu et introduits devant le Seigneur. Dieu qui sait déjà ce qu'ils veulent, rit intérieurement de ce qui ne va pa manquer de se passer dans qeulques instants. Il dit:

- Eh bien, fils d'homme, qu'est-ce qui vous amène?

C'est Kimi qui répond le premier, le visage courbé vers la terre.

-Oh Seigneur! Regarde la détresse dans laquelle nous plonge cette sécheresse prolongée. Nous avons fait tous nos efforts pour arroser nos champs, mais rien à faire! Tout meurt et se déssèche. Si çà continue, nous ausi, nous périrons!

Kesse intervient à son tour, le visage également courbé vers le sol:

-De grâce, oh Seigneur, fais pleuvoir sur la terre pour arroser nos champs et faire reverdir la brousse. Eloigne de nous et de nos enfants la mort et la destruction!

Dieu sourit et répond très tranquillement:

-Je regrette. Il m'est actuellemnt impossible d'ouvrir les écluses des cieux. Je peux à la rigueur faire descendre de la rosée sur vos champs ou de l'eau du torrent sous la forme de gouttes d'eau. Que choisissez-vous?

Kimi et Kesse se regardent avec perplexité. Une goutte d'eau pour arroser un champ. De la rosée? Qu'est-ce donc que cette mauvaise plaisanterie? Cependant, nos deux cultivateurs n'osent répliquer. Kimi dit:

-Seigneur, soit éternellement béni. Nous prendrons la rosée.

Kesse intervient aussitôt:

-Quoi, tu es fou? Seigneur, tu règnes à toujours! Nous prendrons la goutte d'eau.

Kimi se fâche à son tour:

-Mais pas du tout, pas du tout; c'est la rosée qu'il nous faut!

Finalement, ils font tellement de bruit que le Seigneur déclare:

-C'est bon, c'est bon! Il vous sera donné chacun selon son désir. Toi, Kimi, tu auras de la rosée. Et toi, Kesse, l'eau du torrent s'écoulera goutte à goutte pour toi.

Effectivement, dès le lendemain matin, à l'aube, une fine rosée se dépose sur tout le champ de Kimi. Les gouttes se condensent et coulent le long des plantes, arrosant entièrement le champ! Le temps se couvre, permettant à la rosée de durer plus longtemps qu'à l'ordinaire.

De leur côté, les gouttes d'eau se mettent à tomber du torrent à sec qui se trouve dans la plantation de Kesse. Ce dernier met un récipient pour recueillir l'eau. C'est lent, très lent! Le temps pour lui de remplir un petit seau et prendre de quoi arroser son champ, il y a longtemps que Kimi a retourné la terre dure pour qu'elle puisse, elle aussi, profiter de la rosée.

Au bout de deux semaines d'envie et de jalousie, Kesse fou de rage, abandonne son champ, fatigué de travailler triplement à la "récolte de l'eau", à l'arrosage et au bêchage de son champ, tandis que Kimi fait tout cela sans le moindre effort!

Deux mois plus tard, alors que Kimi commence à récolter les produits de son champ, Kesse, plus calme et honteux retourne dans son champ. Il le trouve évidemment plus sec qu'auparavant, mais chose curieuse, la goutte d'eau qui coulait du torrent...a fini par le percer! Y avait-il une force inconnue dans cete goutte qui dévalait la pente?

 

L'Homme doit travailler pour vivre. N'est-il pas dit dans la parole que "celui qui ne travaille pas, qu'il ne mange pas non plus?"

Kimi et Kesse ont donc raison de cultiver leur champ et de faire tout leur possible pour qu'il donne du fruit. Il est de notre devoir de chercher à gagner notre pain. Leurs champs desséchés représentent nos vies fades et pleines de péchés que nous essayons vainement de sauver par nos maigres et hypocrites efforts.

   Le Seigneur Jésus-Christ n'a-t-il pas dit que sans lui nous ne pouvons rien faire? (1 Jn 15.15) Sans le Christ pour nous abreuver de son sang précieux et de son amour intarissable, sans la présence du Saint-Esprit pour briser en nous l'homme ancien, nous sommes secs, vides, assoiffés; et nous tendons tous vers une mort spirituelle qui deviendra forcément physique si nous ne nous repentons pas.

    Nos deux cultivateurs ont eu le bon réflexe: aller à la source d'eau vive, Dieu. Mais ils ont eu tord d'imaginer par avance ce qu'ils récolteraient de la part du Seigneur. C'est hélas bien souvent ce qui nous arrive! Nous crions à Dieu en disant hypocritement "que ta colonté soit faite", mais au fond de nos coeurs sommeille notre plan tout tracé...n'est-ce pas?

     Or, le Seigneur nous exauce toujours...Mais à sa façon, qui est parfaite et que nous repoussons la plupart du temps! Kimi et Kesse ont reçu chacun une bénédiction, chacun selon son réel besoin et ses capacités, comme dans la parabole des talents (Matt 25.14-18). Alors, pourquoi lorgner le bien d'autrui, surtout quand on n'a pas besoin de la même chose? Serions-nous assez méchants pour jalouser la bénédiction que Dieu accorde à nos frères? Pour l'avoir fait, Kesse a perdu la Grâce que Dieu lui avait faite et sa condition est devenue bien pire encore.

 

     Nous disposer, nous contenter de ce qu'on reçoit, bénir le Seigneur en toute chose et faire fructifier nos talents, tels sont les recommandations données pour nous en ce temps de Pentecôte.

     Les disciples de Jésus, ce jour de Pentecôte étaient en prière, leur âme était disposée à parler à Christ et à l'écouter. Et quand le saint-Esprit est descendu, pas un seul n'a raté sa bénédiction, qui elle aussi est venue sur chacun selon ses capacités. (Act 4.24-31). Aucun d'eux n'avait vraiment conscience de la mission qui leur était assignée lorsque le Seigneur Jésus les quittait en leur laissant ses dernières recommandations (Marc 16.15-16 & Luc 24.46-49). Mais chacun était pressé de se rendre utile à la cause du Seigneur. En recevant le Saint-Esprit dans leur vie comme cette goutte d'eau ou cette rosée qui arrose et fait refleurir, les disciples ont accepté leur fardeau comme Kimi a accepté cette infime rosée pour arroser ses terres.

     Les apôtres ont formé d'autres disciples et ainsi de suite jusqu'à ce que l'évangile arrive à nous! Kimi a optimisé le peu qu'il avait, Dieu l'a fait multiplier. Soyons fidèles en peu de choses!

     En cette fête de Pentecôte, accueillons le Saint-Esprit et laissons-le nous transformer. Ayons confiance en Dieu. Nous aussi sommes appelés à faire grandir le corps de Christ par nos témoignages de vie qui attirerons des âmes à Dieu. N'ensevelissons pas nos talents et ne laissons pas passer nos grâces (Luc 11.33) . Dieu nous demandera des comptes!

      Puisse le Seigneur nous aider à être de vrais messagers de son évangile de paix en Jésus-Christ notre Sauveur.

 

    Dieu nous bénisse, bonne fête de Pentecôte.

 

Léana

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site