HISTOIRE CHRETIENNE

THEME: Noêl, source de renouvellement parfait

2e Partie

Sous thème 1: L'Avent, temps de disposition du coeur

...

J'ai alors pensé à la raison pour laquelle je me trouvais en ce temps là sur une colline, en pleine nature. J'avais le coeur chargé de haine et de vengeance, d'amertume et de tristesse. J'avais tout laissé tomber, tout et tout le monde.

J'étais furieuse, révoltée et ne voulais pas fêter noêl cette année là. J'avais ainsi décidé de n'avoir ni vêtement neuf, ni met fin ni d'appeler quiconque et vice- versa.

Un pépiement a résonné à quelques mètres de moi. C'était une mère oiseau qui s'apprêtait à sortir du nid, pour aller chercher le petit-déjeuner de son unique oisillon, une èspèce de boule de poils ternes ébouriffés qui gigotait. Ca m'a fait sourire...et réfléchir aussi...

A l'heure où lrs saisons se succèdaient, à lheure où la nature elle même se renouvellait, où même les animaux s'adaptaient aux changements divers,auxquels ils étaient soumis, qui donc étais-je pour refuser de me laisser renouveller par Dieu?

En effet, quel rapport y-a t'il entre la venue du Christ et l'harmattan, la neige, la saison des sèche ou des pluies, à vrai dire?                          La nature même connait son Créateur et quand il  apparait, elle tremble et se cache (Ps 97.5).

C'est très souvent notre habitude d'attendre les grandes fêtes comme Noêl pour se parer de vêtements et bijoux distingués mais superficiels. Nous oublions de désirer un coeur renouvellé par Dieu.                        De même, nous nous accrochons aux saisons et aux mouvements d'ensemble, sans que nos coeurs ne changent forcement. Aussi dès que finit Noêl, la charité et les bonnes oeuvres aussi! Dès que l'autre semble "ne pas être jésus", nos mauvaises habitudes reviennent avec force car là, ça n'a pas d'intérêt! Pourtant "quiconque aime Dieu qui engendre, aime aussi celui qui est né de Dieu (1Jn 5.1)."

 

Moi cependant, pauvre avortone, j'avais délibérément décidé de ne pas célébrer Noêl. Si encore c'était la Noêl "paienne", super commerciale, la Noêl fiesta et parfois pleine d'impuretés, ce serait encore bien!

Mais j'avais refusé de fêter la Noêl prônée par notre Seigneur Jésus-Christ, c'est à dire de demeurer dans cette disposition de corps, d'âme et d'esprit qui permet de se laisser toucher et consoler par Dieu, de bannir ses mauvais sentiments, changer de vie et devenir une autre personne remplie de compassion pour l'autre. 

 

Le soleil illuminait la plaine et il me rappelait que le Christ était déscendu pour des personnes telles que moi et cela pour toujours. Ma Noêl ce jour commençait et se poursuivrait le lendemain et les jours à venir.             A la source de l'Amour de Dieu, j'ai puisé mon renouvellement parfait!

 

"Déchirez vos coeurs et non vos vêtements" (Jl 2.13) nous dit le Seigneur. Aujourd'hui, si nous entendons la voix de l'Archange Gabriel nous annoncer la bonne nouvelle, la naissance de l'Enfant Roi, ne fermons pas nos coeurs à la parfaite compassion de chaque jour.

Que par sa parole de vie, des prières ardentes et l'obéissance à sa volonté, notre Dieu soit rendu présent au milieu de nous, plus qu'à une invitation à un dîner sophistiqué. Et pour cette Noêl, "que chacun donne selon la décision de son coeur, sans chagrin ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie (2Co 9.7)". Amen.

 

QUE DIEU NOUS BENISSE !

Bonne préparation de Noêl à tous.

 

Luméria-Léana Davidson

 

 

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×