le pardon: source de guérison intérieure

Le pardon: source de guérison intérieure


DOSSIER CHREATIVITIES


THEME: PARDONNER

TITRE: LE PARDON : SOURCE DE GUERISON INTERIEURE


DEFINITION : ‘’ Le pardon est le fait de ne pas tenir rigueur d’une faute, d’une offense. C’est aussi une formule de politesse employée quand on dérange (ou offense quelqu’un). ‘’

 

I-                    POURQUOI PARDONNER ?

1-1   Nature faible et pécheresse de l’Homme : L’homme créé  bon par Dieu a introduit le péché en sa nature et dans l’humanité (Genèse). Tout être humain est pécheur tant qu’il n’a pas accepté » Jésus dans sa vie, Jésus dont seul le sang nous lave de toute souillure et nous sauve. Rm 5.8  ‘’Lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous’‘

 

1-2   Foi en Jésus et changement : Cette foi en Jésus nous invite à un changement  profond que seule  l’intimité avec Dieu, sa mère, avec bonne volonté peuvent permettre : c’est la conversion.

1-3   Un ordre divin : Pardonner est un ordre de Dieu (Mt 18.21-22). Pardonner est dans la nature de Dieu qui nous invite à cette sanctification. Dieu ‘’riche en bonté, lent à la colère’’ ( ), ‘’Soyez saints’’ (  ). Ne pas pardonner est un péché (  ), et le péché est plan de l’ennemi depuis  l’origine du monde pour nous manipuler et nous faire perdre le Salut.

 

1-4   Acceptation et responsabilité  personnelles : L’acceptation du péché est individuelle. Cad que di l’on accepte son état de rancunier, on ne peut plus accuser quiconque. Il faut prendre ses responsabilités pour se repentir c’est à dire se décharger de cette faute en purifiant son cœur.

 

II-                  A QUI DEMANDER PARDON ?

2-1  A Dieu : Le péché » nous sépare de Dieu ; et la rancune, la vengeance… empêchent donc notre communion avec le Créateur, souille nos offrandes de toutes sortes. Cela empêche notre bénédiction pleine et fait mentir notre témoignage. Enfin cela attriste le cœur de Dieu, de voir des enfants désunis, et nous fait sortir du Royaume des Cieux. ‘’ Le Seigneur n’exauce pas le pécheur’’ (  ), ‘’ Que tous soient un afin que le monde croie…’’ (  )

 

2-2  Aux autres : La bible précise tous les cas de pardon dans les évangiles, et même pour les assassins. On peut être offensé par les autres ; ceux que l’on aime, ceux qui ne nous aiment pas ou même des inconnus. A tous Je Christ nous demande de donner le pardon, même si l’offense demeure. C’est une loi établie par l’Amour de Dieu (Béatitudes).

On peut offenser, déranger. Il faut demander pardon pour apaiser la colère de Dieu mais aussi, notre  cœur et notre conscience qui sont affectés.

 

2-3  A soi- même : Notre naissance, notre famille, nos parents, notre éducation, tout notre environnement, notre histoire entrainent chez nous des plans, des rêves, des envies, des convoitises, des efforts avec des erreurs, des échecs. Récupéré  par le Mauvais, notre amour propre et nos espoirs déçus peuvent devenir de la haine, de la rancune, un rejet des autres, de la jalousie, de la vengeance qui nous rendent soit aigris, moqueurs ou amers, méchants, recroquevillés sur nos blessures…

Accepter sa vie telle que Dieu nous la révèle nous évite de nous comparer aux autres et de nous faire souffrir inutilement. Accepter ses erreurs nous aide à avancer, car sans Dieu, nous ne pouvons rien faire (Jean 15.5).

Accepter la volonté de Dieu nous libère des normes et fardeaux que la mode, les autres peuvent nous imposer avec l’aide du Saint Esprit : ’’ D’où viennent les mauvais sentiments’’ (Mt 15.19) ’’ Nous ne luttons pas contre la chair et le sang…’’ (Eph 6.12) ‘’’ Nous n’avons qu’un ennemi commun : le mauvais ‘’ (  )

 

III-                COMMENT PARDONNER ?

3-1  Demander la grâce du pardon

Demander la grâce du pardon à Dieu et se laisser transformer par son Esprit Saint est le seul moyen de guérir intérieurement. Dieu seul convertit le cœur de pierre en cœur de chair pour devenir source d’amour, de pardon, de paix et de guérison intérieure et pour autrui (Ez 11.19). Pardonner, c’est sans conditions, toujours, à tous  et toute offense, sept fois soixante-dix-sept fois (Mt 18.22).

 

3-2  Se pardonner pour guérir et se libérer

Demander l’humilité  à Dieu et l’abandon à sa volonté, nous évite de nous charger d’un fardeau inutile : le ressentiment nous détruit et emprisonne notre vie, notre joie. En le rejetant sur le Christ, nous repartons libres : ni trop haut, performant, ni trop bas ou nul.

 

3-3  Savoir demander le pardon (offenseur)

  • La guérison intérieure n’est complète que si l’on fait la démarche sage et libre de demander que l’on nous pardonne, sincèrement :

1-      Avouer sa faute et s’en repentir,

2-      Regretter,

3-      Demander pardon,

4-      Décider de ne plus recommencer,

5-      Prier pour sa guérison, libération, ainsi que celle des autres,

6-      La réparation

Les baptisés peuvent s’adresser à un religieux, les autres aussi ou à des personnes intermédiaires.

  • Aucune faute n’est trop petite ou impardonnable (Judas)
  • Aucune faute n’est trop grave pour être  confessée et pardonnée : Mt 26.74-75 (Pierre) ’’ Et étant sorti, il pleura amèrement’’.

 

3-4  Donner le pardon            (Offenseur et victime)

C’est ’’faire rémission de’’, c’est à dire remettre la faute, l’offense ou l’excuser. C’est ‘’cesser d’entretenir à l’égard de quelqu’un, de la rancune ou de l’hostilité pour ses fautes : pardonner à ses ennemis, à ses frères’’.

C’est la capacité à pardonner qui nous différencie du païen et vérifie l’état de notre cœur (’’Et si vous aimez ceux qui vous aiment (32), si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien’’…’’Les pécheurs aussi agissent de même (…) afin de recevoir la pareille ’’

L’intérêt de pardonner est de recevoir et donner vie et santé  spirituelle, réelle paix. Luc  6.32-34 & 35 : ’’Et vous serez fils du Très Haut car Il est bon pour les ingrats et les méchants’’.

3-5  Recevoir le pardon  d’autrui (Acceptation de tout cœur)

  • Nous libère d’un poids et libère l’autre de sa faute : ’’ Si quelqu’un t’en veut, dépose là ton offrande et va te réconcilier’’
  • Etre pardonné  veut dire que l’on doit pardonner et même remettre des conséquences du pardon car toute faute comporte un prix : Ex Mt 18.23-35 : ’’ Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette…ne devais-tu pas aussi avoir pitié ?’’
  • Par contre si toutes démarches ont été  faites et que l’autre ne veut pas pardonner ou accepter le pardon, nous ne pouvons que prier : Mt 18.15-17

V17 : ’’…S’il refuse aussi d’écouter l’Eglise, qu’il soit pour toi comme un païen, un publicain’’

 

3-6  Transmettre le pardon et non la haine :

Ne pas pardonner, c’est avoir des conséquences fatales. C’est à dire comme le péché  de rancune, attitude de rejet ou vengeance. Cela entraine la mort spirituelle et même réelle (Rm 6.23) quand il y a violence du vengeur ou de la victime. C’est Dieu seul qui nous venge (  ).

 

IV-               LES FRUITS DU PARDON : La Paix, la Joie…la guérison intérieure et réelle

LES FRUITS DU PARDON : ce sont la Paix intérieure, la Joie, la guérison du corps et de l’esprit, un rayonnement extérieur, l’exaucement des prières. Mais encore, la délivrance de tout lien lié aux mauvais sentiments et blocages, délivrance psychologique, de la mémoire, du cœur ; protection divine, humilité et abandon, miséricorde. Nous dispose à recevoir et produire les fruits de l’Esprit.

Apporte le don de la piété  et sagesse envers les ennemis.

Par dessus tout : réconciliation avec Dieu, les hommes, soi-même ; l’intercession pour la conversion des âmes, ce qui nous vaut une excellente défense contre les agressions.

 

V-                 OBSTACLES AU PARDON, SYMPTÔMES ET CONSEQUENCES

5-1  Signes des auto-blocages

-          Refus d’accepter sa faute,

-          Refus de croire Dieu,

-          Refus de prier et obéir à l’ordre de Dieu,

-          Refus de changer (2 fils, Luc 6.47 ‘’’ Tous ceux qui disent Seigneur, Seigneur…’’

 

5-2    Symptômes  du manque / refus du pardon

-          Entêtement, Colère, Orgueil,

-          Accusations, Mauvaise foi, Méchanceté,

-          Suspicion, doutes tenaces

5-3  Conséquences

-          Endurcissement du cœur,

-          Divisions, Séparations,

-          Régression spirituelle,

5-4 Conséquences supplémentaires

-          Maladies telles l’hypertension, les maladies de cœur, l’alcoolisme, le tabagisme, la drogue, la folie…l’empoisonnement du corps par la sécrétion de toxines que génèrent nos ruminations.

5-5 Liens : Sorcellerie ’’ L’opiniâtreté est plus que la sorcellerie’’ (Saül, Esaü, Caïn …)

 

CONCLUSION

Dieu nous ordonne de nous aimer et de pardonner (Jean 7.53). Dieu, Jésus pardonnent ’’le larron pénitent’’ et nous invitent à zen faire autant. Car le manque de pardon est un péché » mortel, une séparation avec Dieu, notre bénédiction et notre Salut, un contre-témoignage à notre foi chrétienne et à nos œuvres.

Quelques soient les humiliations, persécutions, moqueries, mensonges, calomnies…Il faut pardonner.

Avec bonne volonté, prenons la décision d’offrir nos cœurs à Jésus et Marie, pour le transformer, car Christ nous a tout obtenu à la Croix, et cela nous libèrera toujours de toute oppression spirituelle tel que Dieu se chargera de nos bourreaux (Luc 23.34 : ’’Père, pardonnes-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font’’).

Au Nom de Jésus, Amen !

Lumeria et Leana Davidson

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×