OA/OP 4&5/Paper-oil 1/19-06-08

 

OEUVRE D'AMOUR N°4 & 5

OA/OP 4/PAPER & OIL 1/19-06-2008

OA/OP 5/PAPER & OIL 1/19-06-2008

TOUJOURS DE L'HUILE

 

       Il y a des choses auxquelles personne ne pense, ou très peu alors. Nous nous focalisons tous sur les grandes actions et les gains élevés, pendant qu'à côté de nous, notre Seigneur nous montre des gens, simples mais merveilleux, qui n'ont plus l'occasion de croiser l'Amour de Dieu.

Notre Créateur à tous nous invite alors à rencontrer ces personnes pour communiquer et leur communiquer sa tendresse toute simple comme notre sauveur Jésus christ a eu à le faire pour tous les hommes. (Mt 11.40-42)

      Après plusieurs mois passsés à essuyer de la part de plusieurs structures, frères et soeurs le refus de bénéficier des aides de CHREATIVITIES, notre attention s'est portée sur des vendeuses du secteur informel dont une seule nous a fait un bon et chaleureux accueil en tant que clientes. C'est par le biais de cette dernière, A. (exerçant dans un quartier chic d'Abidjan), jeune vendeuse de beignets appelés "Wonmi" ou "gnonmi", que CHREATIVITIES a remonté la filière le mercredi 18 juin 2008, pour s'arrêter au domicile de Mme A.M. Là, nous avons rencontré une deuxième bénéficiaire, Mme T., doublant ainsi l'Oeuvre d'Amour que nous devions effectuer.

      C'est ainsi que le jeudi 19 juin 2008, aux environs de 17h30, l'équipe de CHREATIVITIES s'est acquitée de son Oeuvre d'Amour papiers et huile pour petits métiers du secteur informel. En effet, après une petite interview de la maîtresse des lieux, Mme A.M. et en l'absence de sa soeur, mme T., l'achat des éléments s'est fait sur place: 3 bouteilles d'huile de table de 0,90 cl pour chacune des deux femmes et un paquet de papier rame pour l'emballage des beignets.

       Une onction de joie a caractérisé tout le déroulement de cette Oeuvre d'Amour pendant laquelle mme A.M. a fini par démontrer ses talents de "grilleuse de beignets", clôturant agréablement cette fraternelle heure de partage.

       Rendant toute la Gloire à dieu, les bénéficiaires ont marqué leur surprise et le bonheur de revevoir cette aide providentielle par des paroles telles que: "A qui tout cela? Mais c'est à nous!" ou encore: "Si cela n'est pas Dieu...!"

notons que Mme A.M. est secrétaire de formation. Elle a dû abandonner sa situation en fuyant la guerre au centre du pays avec sa famille. A, la jeune vendeuse quant à elle, a migré à abidjan, laissant pour un moment son époux et sa fille pour se chercher une place au soleil.

Que l'honneur soit rendu à notre Seigneur Jésus Christ, amen!

 

Lumeria Davidson

        

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×