ENSEIGNEMENT

 
THEME: Préparation à la Pentecôte
TITRE: LE CREDIT SPIRITUEL
Prière: Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, amen.
Père Eternel, que l'Esprit Saint éclaire notre vie et détruise tous les liens et héritages de crédits spirituels impayés et négatifs. Au nom de Jésus, amen.
Lire: Mt 18.23-34 et Lc 16.19-21
     Devant les difficultés de la vie, chômage, cherté, salaires maigres ou charges écrasantes, il peut arriver que nous nous retrouvions sans un sou en poche. Soit on s'en remet alors à Dieu et l'on attend la providence, tout en essayant certaines activités porteuses soit on se porte sur l'emprunt, avantageux et risqué à la fois.
Avantageux pour la disponibilité immédiate des ressources et le remboursement souple du prêt; Risqué si l'on considère le nombre de personnes entrées dans la spirale des usuriers, pour cause de crédits non remboursés.
     La Bible est jalonnée de cas de crédits, positifs pour la plupart, négatifs parfois. Le crédit est dit positif lorsque la personne qui a contracté la dette a vécu saintement, selon le désir de Dieu. IL est dit négatif lorsque le créditeur a vécu dans l'ignorance de Dieu.
C'est en ce sens que le Seigneur dit dans Exode 20.5-6 qu'Il punit la faute de ceux qui le détestent et qu'Il punit aussi leurs enfants jusqu'à la troisième ou quatrième génération. Mais dieu déclare qu'Il montre sa bonté pendant des milliers de générations à ceux qui l'aiment et obéissent à ses commandements.
La lignée d'Abraham a été bénie de Dieu (Gn 15.5 et Gn 17.5-8), et ses descendants ont pu bénéficier de cette faveur de Dieu sur leur vie, alors qu'ils n'avaient absolument rien fait pour la mériter. Leur crédit étéait positif. Il n'empêche que le seigneur avait prévu que les descendants d'abraham soient esclaves en Egypte pendant 430 ans! Aussi curieux que cela puisse paraître, ces années de souffance faisaient partie du plan de Dieu de donner Canaan en héritage aux fils d'Abraham.
       Malheureusement, tout positif qu'aie été le crédit d'Abraham, cela n'a pas empêché les Israélites de se révolter contre Dieu au cours de leur histoire et à être durement châtiés. Nous pouvons donc être bénéficiaires d'une lignée favorisée mais abuser de la grâce divine au point de la perdre (Nbres 14.23).
      A l'opposé d'Abraham, la lignée de Loth, son neveu, était d'avance compromise vu la manière dont elle a été construite: les filles de Loth, voulant perpétuer le nom de leur père, l'ont ennivré et ont couché avec lui!
Pauvre Moab, pauvre Ben-Ammi! Ces enfants innocents ont donné naissance aux peuples Moabites et Ammonites qui deviendront plus tard les ennemis jurés des Israélites. Ces peuples idolâtres aux moeurs légères ont toujours poussé les Israélites à la désobéissance en le corrompant. Heureusement, Dieu qui a toujours compassion de ses enfants a tout de même permis à une Moabite de faire partie du peuple d'Israël: Ruth, ancêtre du roi david, l'aimé de Dieu et aussi ancêtre du Messie.
      Du matin au soir et du lundi au dimanche nous demandons, réclamons à Dieu des Grâces de toute sorte, lui promettant telles ou telles choses qui, à peine commencées tombent dans l'oubli une fois que nous sommes exaucés. Ou encore, comblés de la Grâce divine, nous trouvons inutile de glorifier Dieu avec ce qu'Il nous donne, en Lui en consacrant une partie. Dans les deux cas, nous profitons de la bonté de Dieu en le méprisant lui-même, mais en aimant ce qu'Il donne et les miracles qu'Il fait.
Nous accusons ainsi des retards dans l'accomplissement des voeux, promesses, offrandes et dans l'exercice de l'amour fraternel. Ces retards vont alors s'accumuler comme des offrandes irritantes de mensonge et d'hypocrisie emplifiées par l'ennemi; et comme une épaisse offrande de mauvaise odeur qui se dégage quotidiennement de nos méchants gaspillages chrétiennemnt épargnés à ceux qui en ont besoin.
     Autant de critères pour contracter un crédit spirituel transformé en dette. et pourtant, c'est nous qui poursuivons la terre et le ciel de ce qu'ils nous doivent! Or Dieu ne nous doit rien, ayant payé pour nos péchés!
     Plus proche de nous, les cas de Lazare, du riche et du méchant serviteur. Lazare a vécu dans une pauvreté profonde et dans les tourments. Il ne s'est jamais plaint, s'est éteint en odeur de sainteté et le Seigneur l'a récompensé de sa résignation. Le riche dépensier, bon vivant, était égocentrique et insensible à la souffrance des autres. Il y a encore l'image du méchant serviteur qui ne savait pas pardonner et qui a été puni sur le champ entraînant avec lui sa famille. Ne risquons donc pas de vivre et paraître devant Dieu coupables d'un fatal méfait.
   
     Observons nos vies; ne sommes-nous pas en train de payer sans le savoir une dette spirituelle? L'amour de Dieu libère et le sang de Jésus brise toutes les alliances. Dans cette préparation à la Pentecôte, il serait beaucoup plus intéressant pour nous de:
- Demander à l'Esprit Saint de nous révéler les liens qui nous attachent alors qu'on n'y a pas souscrit,
- Retenir notre langue des voeux et promesses si nous avons mauvaise mémoire ou peu de volonté,
- Savoir s'enrichir financièrement en allégeant le fardeau de misère des autres,
- Nous repentir de tous nos péchés,
- Faire miséricorde comme Dieu nous fait miséricorde.
Amen,
Luméria D.
Léana D.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×